Warning: Creating default object from empty value in /homepages/35/d260243124/htdocs/itpronews/wp-content/plugins/wptouch/core/admin-load.php on line 106

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /homepages/35/d260243124/htdocs/itpronews/wp-content/plugins/wptouch/core/admin-load.php:106) in /homepages/35/d260243124/htdocs/itpronews/wp-includes/feed-rss2.php on line 8
Santé – IT Pro News http://www.itpronews.fr L'actualité des pros de l'informatique Fri, 20 Jun 2014 07:46:45 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=5.3.11 Les laboratoires Boiron retiennent le WMS Reflex d’Hardis http://www.itpronews.fr/10828/2014/06/les-laboratoires-boiron-retiennent-le-wms-reflex-dhardis.html http://www.itpronews.fr/10828/2014/06/les-laboratoires-boiron-retiennent-le-wms-reflex-dhardis.html#respond Fri, 20 Jun 2014 07:46:45 +0000 http://www.itpronews.fr/?p=10828 Lire plus »]]> boironHardis, entreprise de services du numérique et éditeur de logiciels métiers, annonce que Boiron, fabricant et distributeur de médicaments homéopathiques, vient de retenir Reflex WMS pour la gestion des flux logistiques de ses quatre sites de production.

Après les phases d’analyse, de paramétrage et de tests, le déploiement de Reflex est prévu pour mi 2015.

Boiron : une gestion logistique internalisée

Les Laboratoires Boiron emploient aujourd’hui près de 4 000 collaborateurs, dont 3 000 en France. Ils disposent de quatre sites industriels, ainsi que d’une trentaine d’établissements locaux en charge de la distribution des médicaments auprès des 22 000 officines clientes sur le territoire français.

De la réception des matières premières nécessaires à l’élaboration des médicaments jusqu’à la livraison, y compris à l’international, en passant par le stockage, l’alimentation des chaines de production et la préparation des colis, tous les flux logistiques de l’entreprise sont entièrement gérés en interne par le laboratoire. Pour ses quatre sites industriels, Boiron s’appuyait jusque-là sur un module WMS développé en interne autour de l’ERP de l’entreprise.

Un progiciel marché sans modifier de suite l’organisation

Pour le remplacer, la direction logistique de Boiron décide de se doter d’un progiciel de gestion d’entrepôts du marché. Après 8 mois de recherches, de tests et de rencontres avec les équipes des cinq éditeurs consultés, Reflex WMS est retenu fin 2013. Les équipes logistiques du laboratoire ont été séduites par la couverture fonctionnelle et la simplicité d’utilisation de la solution de Hardis, ainsi que par sa capacité à s’adapter aux processus existants.

Après les phases d’analyse fonctionnelle puis de paramétrage, Reflex devrait être déployé mi 2015.

]]>
http://www.itpronews.fr/10828/2014/06/les-laboratoires-boiron-retiennent-le-wms-reflex-dhardis.html/feed 0
Sigma Méditerranée / Geranimaux 2.0 : logiciel de gestion d’animalerie de laboratoire http://www.itpronews.fr/10719/2014/06/sigma-mediterranee-geranimaux-2-0-logiciel-de-gestion-danimalerie-de-laboratoire.html http://www.itpronews.fr/10719/2014/06/sigma-mediterranee-geranimaux-2-0-logiciel-de-gestion-danimalerie-de-laboratoire.html#respond Fri, 06 Jun 2014 10:44:00 +0000 http://www.itpronews.fr/?p=10719 Lire plus »]]> geranimauxAssocié au sein du Groupe Resadia, Sigma Méditerranée annonce le lancement de Geranimaux 2.0, une solution dédiée à la gestion d’animalerie de laboratoire.

Ce logiciel permet de répondre aux besoins des laboratoires français et européens en matière de gestion d’animalerie.

Cette nouvelle version fait suite aux changements des règlementations européennes (Directive2010/63/EU) et françaises (Décret 2013-118 et arrêtés ministériels) concernant l’utilisation de l’animal dans des procédures scientifiques.

Geranimaux 2.0 s’occupe désormais de :

  • la définition du cadre légal
  • la gestion du suivi des animaux
  • la gestion du stock des produits réglementés
  • le suivi des compétences du personnel
  • la possibilité de recherche multicritères

Redéveloppé en mode Cloud avec le Groupe Resadia, Geranimaux 2.0 offre également une adaptabilité complète aux terminaux mobiles.

]]>
http://www.itpronews.fr/10719/2014/06/sigma-mediterranee-geranimaux-2-0-logiciel-de-gestion-danimalerie-de-laboratoire.html/feed 0
ADSI / izOrder v3.2 : prise de commande sur iPad http://www.itpronews.fr/10625/2014/05/adsi-izorder-v3-2-prise-de-commande-sur-ipad.html http://www.itpronews.fr/10625/2014/05/adsi-izorder-v3-2-prise-de-commande-sur-ipad.html#respond Tue, 27 May 2014 10:11:44 +0000 http://www.itpronews.fr/?p=10625 Lire plus »]]> logoizorder(1)ADSI annonce le lancement de la version 3.2 de sa solution izOrder, application iPad de prise de commande lancée en France en 2011.

Il s’agit d’une solution mobile de prise de commande complète et pouvant fonctionner intégralement en mode déconnecté, à destination des forces de vente terrain :

  • Catalogue produit multimédia
  • Fiche Article dynamique
  • Gestion Taille / Couleur
  • Gestion de stocks
  • Fiche client dynamique
  • Moteur de recherche multi-critères intégré
  • Cadencier client
  • Saisie de commande simple ou « experte »
  • Moteur de tarif embarqué
  • Saisie de règlement
  • Gestion d’Activités & Rapports de visite
  • Statistiques embarquées
  • Moteur de synchronisation
  • Connecteurs standards disponibles avec Sage 100 et Sage ERP X3
  • Mode d’interfaçage « universel » disponible pour les autres ERP du marché

izOrder équipe principalement à date les forces de vente des secteurs cosméto-pharmaceutique, du textile, de la lunetterie, de l’agroalimentaire, de l’entretien et de l’hygiène, et est plus généralement destinée à toute activité de négoce.

Nouveautés disponibles en version 3.2 :

  • Optimisation de la productivité de la saisie de commande en mode taille/couleur
  • Saisie des règlements
  • Saisie d’une commande par duplication d’une commande existante avec reprise ou non des tarifs initiaux
  • Design de l’application désormais personnalisable pour chaque client
  • Optimisation du moteur de synchronisation
]]>
http://www.itpronews.fr/10625/2014/05/adsi-izorder-v3-2-prise-de-commande-sur-ipad.html/feed 0
Netgear / ProSafe : nouvelles solutions Wifi pour l’éducation, la santé et l’hôtellerie http://www.itpronews.fr/10544/2014/05/netgear-prosafe-nouvelles-solutions-wifi-pour-leducation-la-sante-et-lhotellerie.html http://www.itpronews.fr/10544/2014/05/netgear-prosafe-nouvelles-solutions-wifi-pour-leducation-la-sante-et-lhotellerie.html#respond Thu, 22 May 2014 10:21:42 +0000 http://www.itpronews.fr/?p=10544 Lire plus »]]> logo-netgearNetgear annonce l’extension de sa gamme de solutions Wifi d’entreprise ProSAFE. La famille Netgear de solutions Wifi ProSAFE est conçue pour répondre aux besoins spécifiques de des marchés de l’éducation, de la santé et de l’hôtellerie.

Le contrôleur Wifi ProSAFE WC7600 est un nouveau contrôleur qui offre toutes les fonctionnalités dont les PME ont besoin, mais sans le coût et la complexité des solutions destinées aux grandes organisations. Le WC7600 est une solution d’accès mobile extensible et sécurisée capable de supporter un large éventail de configurations; d’une petite entreprise avec plusieurs douzaines d’utilisateurs à plusieurs milliers de clients simultanés servis par 150 points d’accès gérés par une série de contrôleurs ‘stackés’. Avec le protocole Ufast, le WC7600 offre des accès ultra-rapides aux points d’accès, un roaming rapide sur les couches 2 et 3, un portail captif pour la gestion des accès invités, une architecture entièrement distribuée et une grande facilité de configuration et de gestion. Un modèle de licences par paliers de dix points d’accès assure que l’organisation ne paie que ce dont elle a besoin.

ProSAFE WN370

Le point d’accès Wifi Simple Bande (2,54GHz) ProSAFE WN370 est conçu spécifiquement pour fournir des accès filaires et sans fil dans des chambres d’hôtels de petite à moyenne taille et dans des dortoirs d’établissements d’éducation. Le WN370 possède un design élégant et compact qui permet de le déployer dans de nombreux endroits et de l’installer rapidement même par un personnel non technique.

Il est alimenté en PoE (Power over Ethernet) avec un lien montant de 1 Gbit/sec et 4 ports Fast Ethernet (100 Mbit/sec) et un port voix supplémentaire pour une connexion à un téléphone en VoiP. Géré de façon centralisée par le nouveau Contrôleur sans fil ProSAFE WC7600, le WN370 est doté d’un réglage automatique du canal et de la puissance avec l’accès à un portail captif et des fonctions complètes de sécurité sans fil.

Disponibilité et Prix des nouveaux équipements

Les nouveaux produits réseau sans fil Netgear ProSAFE WC7600 et ProSAFE WN370 sont disponibles aux prix de 2620€HT pour le contrôleur sans fil WC7600 avec deux licences de points d’accès basiques, et de 190€ HT pour le Point d’Accès WN370.

]]>
http://www.itpronews.fr/10544/2014/05/netgear-prosafe-nouvelles-solutions-wifi-pour-leducation-la-sante-et-lhotellerie.html/feed 0
StudioSanté / Tom 3 : télémédecine au service de ses patients http://www.itpronews.fr/10462/2014/05/studiosante-tom-3-telemedecine-au-service-de-ses-patients.html http://www.itpronews.fr/10462/2014/05/studiosante-tom-3-telemedecine-au-service-de-ses-patients.html#comments Fri, 16 May 2014 09:17:10 +0000 http://www.itpronews.fr/?p=10462 Lire plus »]]> TélémédecineStudiosanté2StudioSanté a mis au point une action de télémédecine, proposant un parcours de soin du patient tracé dans son intégralité pour une prise en charge unique.

Via ordinateur, tablette ou smartphone, le patient effectue une mise à jour en temps réel de l’évolution de son état de santé. L’ensemble de son parcours de soin est ainsi enregistré et mis à disposition de tous les acteurs de santé, pour une prise en charge optimale.

Tom 3, logiciel de télésuivi

image002Studiosystems a développé Tom 3, un logiciel de télésuivi décisionnel qui présente un tableau de bord où le patient note son poids, sa température, son niveau de douleur ou d’appétit (sur une échelle de valeur). Ses antécédents sont également inscrits dans le dossier comme ses prescriptions.

Cette télécoordination est rendue possible grâce à l’intervention des infirmières du réseau, qui éduquent le patient, contrôlent la mise à jour de ses données et accompagnent les professionnels de santé dans cette nouvelle organisation de soins à domicile.

]]>
http://www.itpronews.fr/10462/2014/05/studiosante-tom-3-telemedecine-au-service-de-ses-patients.html/feed 1
Kyocera / Ecosys M3040dn, M3540dn, M3040idn, M3540idn, M3550idn et M3560idn : multifonctions jusqu’à 60 pages/minutes http://www.itpronews.fr/10268/2014/04/kyocera-ecosys-m3040dn-m3540dn-m3040idn-m3540idn-m3550idn-et-m3560idn-multifonctions-jusqua-60-pagesminutes.html http://www.itpronews.fr/10268/2014/04/kyocera-ecosys-m3040dn-m3540dn-m3040idn-m3540idn-m3550idn-et-m3560idn-multifonctions-jusqua-60-pagesminutes.html#respond Wed, 30 Apr 2014 12:49:48 +0000 http://www.itpronews.fr/?p=10268 Lire plus »]]> 20140429_ecosysm3040dn-3560idn.003 Kyocera renforce son catalogue Ecosys avec le lancement d’une nouvelle gamme complète de multifonctions A4. Quatre nouveaux modèles à 40 pages/minute viennent remplacer les produits existants, tandis que deux nouvelles machines, avec des vitesses d’impression allant jusqu’à 60 page/minute.

Les nouveaux multifonctions Ecosys offrent des performances que l’on associe en général aux appareils A3, ce qui en fait des solutions avec un volume mensuel d’impression compris entre 2 000 et 15 000 pages.

Réduction de l’impact environnemental

La gamme incorpore un système d’imagerie durable, ainsi qu’un tambour dont la capacité peut aller jusqu’à 500 000 pages, synonymes de réduction des déchets produits pendant la durée de vie du produit.

20140429_ecosysm3040dn-3560idn.004Les nouveaux multifonctions Ecosys bénéficient d’un chargeur de documents de 75 pages et de la numérisation en standard jusqu’à 60 images/minute pour le rendement, mais aussi d’une numérisation A6, parfaite pour les marchés verticaux tels que la santé et la finance. Les normes de sécurité sont améliorées avec le PDF crypté, une nouveauté pour les appareils A4, qui garantit que les documents restent sécurisés, même lors de l’envoi par e-mail.

L’écran tactile couleur de 7 pouces procure un grand confort d’utilisation ; il est personnalisable pour chaque utilisateur, qui peut ainsi accéder à ses propres raccourcis et programmes. L’écran d’accueil du multifonction est d’ailleurs identique à la gamme TASKalfa et un emplacement pour le lecteur de badge est prévu sur le panneau de commandes.

]]>
http://www.itpronews.fr/10268/2014/04/kyocera-ecosys-m3040dn-m3540dn-m3040idn-m3540idn-m3550idn-et-m3560idn-multifonctions-jusqua-60-pagesminutes.html/feed 0
Yves de Montcheuil (Talend) : Big data, moteur de la santé connectée http://www.itpronews.fr/10185/2014/04/yves-de-montcheuil-talend-big-data-moteur-de-la-sante-connectee.html http://www.itpronews.fr/10185/2014/04/yves-de-montcheuil-talend-big-data-moteur-de-la-sante-connectee.html#respond Fri, 25 Apr 2014 10:42:48 +0000 http://www.itpronews.fr/?p=10185 Lire plus »]]> montchueilL’avènement du Quantified Self rend possible la surveillance au quotidien des indicateurs de santé personnelle. Mais les big data bouleversent aussi les pratiques de recherche et la mise au point de nouveaux traitements.

Les big data font désormais partie du panorama de très nombreux secteurs d’activité. Si les principales innovations qui ont vu le jour ont concerné majoritairement le domaine du marketing, d’autres usages commencent à émerger dans une multitude de secteurs. Par exemple, comme nous l’avons vu récemment, tout l’écosystème de l’industrie automobile – depuis les constructeurs jusqu’aux conducteurs, en passant par les concessionnaires, les garagistes et les fournisseurs de contenus mobiles – est concerné par l’exploitation des big data. Un autre secteur est aujourd’hui à la pointe de la création de ces nouveaux usages : la santé. A l’instar de l’automobile, ces innovations sont liées à un autre phénomène à l’origine de la croissance des big data : l’internet des objets.

La presse s’est largement fait l’écho de la palette de nouveautés – nombre d’entre elles présentées au CES de Las Vegas – dans le domaine du « Quantified Self » ou de la quantification de soi : santé connectée, hygiène de vie et entretien du corps, surveillance de l’évolution d’une pathologie, etc. Ce phénomène prend sa source dans le principe simple qu’on ne peut améliorer que ce que l’on peut mesurer.

Dans le passé, le seul indicateur mesuré régulièrement par les individus était le poids. Mais depuis deux ans, on assiste à une véritable explosion du nombre de dispositifs connectés qui nous permettent de mesurer notre rythme cardiaque, notre niveau de stress, les calories brulées, la distance parcourue lors d’un jogging, etc. Combinée à des applications mobiles qui collectent ces données et les présentent de manière conviviale, ces dispositifs offrent une image précise de notre état de santé. Et grâce aux big data, tout un chacun est en mesure de comparer ses propres données avec celles d’autres utilisateurs, afin de se situer par rapport au reste de la population.

Au-delà de la quantification de soi : les pathologies et la recherche

Si la vague du Quantified Self s’adresse en premier lieu aux personnes en bonne santé, les big data n’oublient pas ceux qui souffrent de pathologies, notamment le diabète ou les problèmes cardiaques. Dans ce domaine également, les progrès récents sont spectaculaires. L’objectif étant d’améliorer le confort de vie des patients, ainsi que le suivi de la pathologie et de la qualité du traitement. Par exemple, il existe aujourd’hui trois types de stimulateurs cardiaques (« pacemakers ») : si le dispositif de base régule l’activité cardiaque, d’autres plus évolués récupèrent des données, consultables par le cardiologue lors des consultations. La dernière génération de pacemakers est même connectée : ils envoient en temps réel à l’hôpital ou au médecin des données qui permettent de réagir rapidement en cas d’anomalie ou tout au moins de contrôler à distance l’état de santé du malade. Même si le service n’existe pas encore, on peut imaginer aisément que dans un avenir proche, le médecin sera en mesure d’envoyer une ambulance s’il détecte un problème en temps réel.

Dans le même esprit, les nouveaux lecteurs de glycémie utilisés dans le cadre des traitements contre le diabète permettent bien sûr de mesurer le taux de glucose du patient, mais également de réguler les injections d’insuline via un contrôle régulier supervisé par le médecin. Là encore, les dispositifs permettent de collecter des données, de les analyser et de les présenter de manière intelligible, et en croisant ces informations avec d’autres, de détecter d’éventuelles anomalies, tout en améliorant les modèles et les algorithmes d’analyse au fil de l’eau.

De son côté, la recherche médicale a de tous temps été basée sur l’analyse d’importants volumes de données. Les tests cliniques sont des études scientifiques permettant de mesurer l’efficacité et la tolérance d’un médicament en conditions réelles, en comparant la réaction des patients soumis ou non au traitement. Mais avec la multiplication des dispositifs de Quantified Self, il est aujourd’hui possible de réaliser ces tests sans obliger le « cobaye » à s’enfermer trois jours dans un hôpital : la mesure du rythme cardiaque, de la température du corps, etc. peut être réalisée à distance, ce qui forme un plus pour le confort des patients et rend même l’étude plus réaliste puisque les patients peuvent vaquer à leurs occupations habituelles.

Enfin, on a beaucoup parlé récemment des limites du système mis en place par Google pour détecter des pandémies (« Google Flu »). Un article du Guardian a jeté un pavé dans la mare des big data en démontrant les limites d’un système basé uniquement sur les recherches des internautes. Si l’idée était intéressante, la réalisation du projet s’est révélée quelque peu simpliste. En revanche, d’autres initiatives comme celles du CDC (Center for Disease Control) aux Etats-Unis ou le Réseau Sentinelles en France sont basées sur la réalité du terrain et tirent parti d’informations remontées par les professionnels de santé. Elles prouvent surtout que la collecte des données est une chose et leur analyse en est une autre. Ceci traduit l’un des plus importants débats concernant l’analytique : bien que les machines soient très utiles pour traiter des volumes de données qui ne cessent de croître, toute la valeur ajoutée de l’analyse provient principalement du travail des experts métiers, qui, maîtrisant toutes les subtilités d’un domaine particulier, sont les seuls capables de dégager de ces masses innombrables de données une véritable connaissance.

L’élément humain a encore de beaux jours devant lui, surtout s’il est en bonne santé !

]]>
http://www.itpronews.fr/10185/2014/04/yves-de-montcheuil-talend-big-data-moteur-de-la-sante-connectee.html/feed 0
Dimension Data acquiert l’américain Nexus http://www.itpronews.fr/10175/2014/04/dimension-data-acquiert-lamericain-nexus.html http://www.itpronews.fr/10175/2014/04/dimension-data-acquiert-lamericain-nexus.html#respond Fri, 25 Apr 2014 10:11:17 +0000 http://www.itpronews.fr/?p=10175 Lire plus »]]> dimensiondata-logoDimension Data annonce avoir racheté 100% du capital de Nexus pour un montant qui n’a pas été divulgué.

Société à capitaux privés fondée en 2004 et basée à Valencia, en Californie, Nexus est un prestataire de solutions informatiques spécialisées dans les secteurs de l’éducation, de la grande distribution, de l’hôtellerie et de la santé.

Deron Pearson, qui sera sous l’autorité de Mark Slaga, continuera à diriger les activités de Nexus. Waheed Choudhry, Président et directeur d’exploitation de Nexus, continuera à en chapeauter les opérations au quotidien, sous la responsabilité hiérarchique de Deron Pearson.

]]>
http://www.itpronews.fr/10175/2014/04/dimension-data-acquiert-lamericain-nexus.html/feed 0
Cardiauvergne : télésurveillance et coordination sur l’insuffisance cardiaque http://www.itpronews.fr/9537/2014/04/cardiauvergne-telesurveillance-et-coordination-sur-linsuffisance-cardiaque.html http://www.itpronews.fr/9537/2014/04/cardiauvergne-telesurveillance-et-coordination-sur-linsuffisance-cardiaque.html#respond Wed, 23 Apr 2014 08:19:51 +0000 http://www.itpronews.fr/?p=9537 Lire plus »]]> L’insuffisance cardiaque chronique, première cause d’hospitalisation après 60 ans avec 220 000 admissions par an, est l’une des pathologies qui présente un des pronostics les plus défavorables. Pour faire face à cet enjeu de santé publique, le professeur Jean Cassagnes – CHU de Clermont-Ferrand – a mis en place un service de télésurveillance et de coordination des soins qu’il a présenté lors des journées du Cercle des Décideurs Numérique & Santé sur WoHIT 2014.

Il a pour objectif de surveiller de très près les patients les plus graves en impliquant les professionnels de santé de proximité. Après seulement 2 ans, les résultats sont significatifs avec des taux de mortalité et de ré-hospitalisation en baisse.

cardiauvergneL’insuffisance cardiaque, une pathologie fréquente, meurtrière et couteuse

La région Auvergne compte 25 000 patients insuffisants cardiaques dont 2000 à des stades III et IV qui correspondent pour le premier, à des symptômes qui apparaissent au cours d’activités physiques ordinaires, même légères (arrêt dans des escaliers) et pour le second, à des patients dans l’incapacité d’effectuer tout activité sans l’apparition de symptôme.

En France, la mortalité est importante la première année avec 35% des cas. Cette pathologie lourde pour le patient et son entourage, est également coûteuse pour la collectivité avec une estimation à plus de 17 000 euros la première année de prise en charge. C’est pourquoi, Jean Cassagnes est parti du constat suivant : 1 patient sur 3 à 3 mois et 1 patient sur 2 à 6 mois sont réhospitalisés pour une durée moyenne de 10,5 jours. Les causes sont variées, le plus souvent elles sont dues à une mauvaise adhésion au régime, ou encore à un suivi du traitement irrégulier. Dans la majeure partie des cas, 70%, ils pourraient être évités.

Le patient acteur de sa santé

Dans ce contexte, avec l’appui institutionnel de l’ARS, il met sur pied un dispositif, « Cardiauvergne » qui a pour objectifs : améliorer le pronostic vital, garder le patient hors de l’hôpital et lui assurer une meilleure qualité de vie tout en le rendant acteur de sa santé.

Le poids est un marqueur très puissant de la rétention d’eau et de sel, qui est la première manifestation de l’insuffisance cardiaque, c’est pourquoi, chaque matin le patient doit se peser sur une balance reliée à un télétransmetteur.

Un parcours de soins impliquant les professionnels de santé

Caractéristique de ce dispositif, les professionnels de santé de proximité sont impliqués afin de remonter également des informations dans un dossier patient informatisé sécurisé, développé en partenariat avec Almerys. Via une application smatphone, l’infirmière libérale surveille les signes cliniques (dyspnée, fatigue, œdème,…), les analyses biologiques sont téléchargées depuis le laboratoire et le pharmacien renseigne quant à lui, les traitements prescrits par le médecin généraliste. En fonction des données, le système génère automatiquement des alertes ou des alarmes.

La cellule de coordination, qui comprend une direction médicale, une équipe paramédicale, un pharmacien, un diététicien ainsi qu’un secrétariat administratif, les traite dans les 3 heures et prend les mesures appropriées qui vont du rappel des règles d’hygiène de vie au patient à une adaptation du traitement proposé au médecin généraliste, jusqu’à la prise d’un rendez-vous pour une consultation.

Des résultats significatifs

Depuis son démarrage en janvier 2012, 558 patients ont été inclus dans Cardiauvergne. Un premier bilan au 31 décembre 2013 établissait 448 patients actifs et 110 inactifs. Ces derniers comprennent 67 décès dont 31 sont d’origine cardiovasculaire, 43 ont quitté le dispositif pour des raisons psychologiques, physiques, médicales ou territoriales,…

Le taux de mortalité est descendu à 12% contre 35 % sur une population identique, prise en charge de façon conventionnelle, les hospitalisations sont en baisse de 40 %, soit un taux de ré-hospitalisation de 13,6% pendant l’année de suivi moyen et une réduction de la durée moyenne de séjour à 9,2 jours.

]]>
http://www.itpronews.fr/9537/2014/04/cardiauvergne-telesurveillance-et-coordination-sur-linsuffisance-cardiaque.html/feed 0
L’Hospice général de Genève homogénéise son SI http://www.itpronews.fr/9096/2014/03/lhospice-general-de-geneve-homogeneise-son-si.html http://www.itpronews.fr/9096/2014/03/lhospice-general-de-geneve-homogeneise-son-si.html#respond Wed, 26 Mar 2014 08:51:34 +0000 http://www.itpronews.fr/?p=9096 Lire plus »]]> logo_hg_vertTalend annonce que l’Hospice Général de Genève, établissement public autonome chargé de la politique sociale du canton de Genève, a retenu Talend ESB pour homogénéiser son système d’information et faciliter le dialogue avec ses différents partenaires.

En 2008, la Direction informatique a mis en place un vaste programme d’urbanisation de son système d’information, qui visait à pérenniser l’intégration des interfaces inter-applicatives.

Si l’architecture informatique de l’Hospice générale ne repose pas fondamentalement sur des technologies open source, la Direction informatique ne souhaitait pas recourir à des logiciels propriétaires pour assurer l’interopérabilité de ses applications.

Talend Enterprise ESB pour gérer une centaine d’interfaces applicatives

L’un des principaux facteurs ayant conditionné cette évolution était la nécessité d’ouvrir le système d’information de l’Hospice général à des partenaires externes, notamment via la mise en place de Web Services sécurisés. Un premier projet emblématique a été réalisé avec Talend Enterprise ESB : la mise en place d’un système d’information dédié spécifiquement au « Revenu déterminant unifié » (RDU), en collaboration avec le Canton de Genève. Le RDU est un montant calculé sur la base du revenu et du patrimoine, destiné à être applicable à toutes les prestations sociales : il assure ainsi l’égalité de traitement de l’ensemble des administrés.

]]>
http://www.itpronews.fr/9096/2014/03/lhospice-general-de-geneve-homogeneise-son-si.html/feed 0