Constructeurs automobile sur Facebook : 72% des demandes d’aide obtiennent une réponse

logo_AllianzAllianz Global Assistance décrypte les interactions entre les utilisateurs des réseaux sociaux et les constructeurs automobiles sur Facebook.

L’analyse des posts publiés depuis 4 ans sur les pages Facebook des 10 plus importants constructeurs automobiles en France montre que Facebook est de plus en plus utilisé par les possesseurs de véhicules comme un canal de relation directe avec les constructeurs. Si 56% des messages publics émanent d’amoureux des marques et véhicules concernés, 27% sont des demandes d’aide de natures diverses. Rarement urgentes mais souvent impatientes, 72% de ces demandes reçoivent au moins une réponse, de la part des constructeurs mais aussi de la communauté.

Un canal de relation directe entre constructeurs et automobilistes

Si en 2013 le nombre de messages publics postés sur les pages Facebook des constructeurs reste modeste (en moyenne 60 par mois par page étudiée), il a été multiplié par 20 en 4 ans. Sur la même période, le nombre d’utilisateurs de Facebook en France a été multiplié par 3.

Le volume d’interactions des socionautes avec les constructeurs croît donc plus vite que le nombre d’utilisateurs Facebook. Ce nouveau canal permet incontestablement d’instaurer une relation directe entre possesseurs d’automobile et constructeurs.

Les mécontents sont minoritaires

Trois profils types émergent de l’analyse qualitative des posts publiés sur les pages Facebook. Les amoureux de leur voiture ou de la marque sont, de loin, les plus nombreux à s’exprimer (56%). Les passionnés d’automobile n’ont pas disparu et la voiture reste pour une majorité un marqueur social fort. Encouragés par la logique de « fans » propre à Facebook, ils publient volontiers la photo de leur voiture, disent tout le bien qu’ils en pensent, parlent avec enthousiasme et fierté de celle qu’ils ont choisie et attendent avec impatience… A l’opposé, on compte seulement 17% de mécontents et de déçus, exprimant des récriminations ou des ressentiments plus ou moins agressifs à l’égard de la marque en général ou d’un modèle en particulier. Ce pourcentage ne préjuge pas du nombre de messages négatifs ayant pu être supprimés par le constructeur.

Enfin, on constate que les socionautes s’emparent des nouvelles possibilités d’interaction avec les constructeurs qu’offre Facebook pour demander de l’aide : on recense ainsi 27% de chercheurs d’aide. Beaucoup se tournent vers la page Facebook du constructeur faute d’avoir trouvé ailleurs une réponse satisfaisante à leur question ou problème et en sachant parfaitement que pour éviter le « badbuzz », les constructeurs ne laisseront pas leurs messages sans réponse.

Les demandes d’aide sont surtout des demandes d’informations

Elles se répartissent en trois catégories :

  • 68% sont des demandes d’informations émanant de clients ou prospects qui cherchent un renseignement précis sur la marque (19% de ce type de demandes), sur un modèle (65%), sur une option proposée (9%) ou bien sur un service du constructeur (7%).
  • 29% sont des demandes d’aide liées à un problème de véhicule. Ces problèmes sont principalement d’ordre mécanique (78% de ce type de demandes) ou électronique (15%). 7% concernent un service proposé par le constructeur. Le plus souvent, le socionaute utilise la page Facebook du constructeur pour obtenir une réaction à un problème qu’il n’a pas pu régler avec son concessionnaire.
  • 3% des demandes concernent la recherche de pièces ou de prestataires. Malgré la faible proportion de cette catégorie de demandes, l’analyse montre que les socionautes voient la page Facebook du constructeur comme le dernier recours pour obtenir des informations fiables sur la disponibilité d’une pièce détachée.

Les constructeurs plus réactifs que la communauté

72% des demandes d’aide reçoivent une réponse quand elles sont postées sur la page Facebook d’un constructeur. Dans 47% des cas, le constructeur répond avant la communauté. Dans 25% des cas, ce sont les membres de la communauté qui répondent en premier. Le délai de réponse moyen du constructeur est de 34 heures alors que celui de la communauté dépasse 50 heures.

Dans :Chiffres clé, France, Intranet - Extranet Tags: ,

Sur le même thème :

Comment Facebook a changé nos vies et notre rapport à l’information ? Comment Facebook a changé nos vies et notre rapport à l’information ?
GeoHot aurait été recruté par Facebook GeoHot aurait été recruté par Facebook

Laisser une réponse

Submit Comment

© 2019 IT Pro News. Tous droits réservés. XHTML / CSS Valide.
Fièrement propulsé par Theme Junkie.