Etude BYOD : les craintes légitimes des employés

Aruba Networks vient de publier une étude mondiale révélant que les salariés qui utilisent leur propre terminal mobile au bureau sont inquiets à l’idée que leur employeur puisse accéder à leurs informations personnelles.

Le rapport de l’étude révèle que près de la moitié des salariés européens (45%) redoutent la perte de données personnelles, une crainte que partagent 40% des personnes interrogées au Moyen-Orient et 66% aux Etats-Unis.

Par ailleurs, ils sont 34% en Europe, 35% au Moyen-Orient et 51% aux Etats-Unis à déclarer que leur service informatique ne prend aucune mesure pour assurer la protection des dossiers et applications professionnels se trouvant sur leurs terminaux personnels.

De nombreux salariés rechignent à mettre leur terminal personnel entre les mains du service informatique

Ces inquiétudes font que de nombreux salariés rechignent à mettre leur terminal personnel entre les mains du service informatique, mettant ainsi en danger les données de leur entreprise. Près d’un salarié européen sur six (soit 15%) déclare n’avoir même pas prévenu son employeur qu’il utilise un terminal personnel au travail. Ils sont 17% dans ce cas au Moyen-Orient et en Amérique.

Encore plus inquiétant pour les entreprises : 13% des salariés européens, 26% au Moyen-Orient et 11% aux Etats-Unis avouent qu’ils n’informeraient pas leur employeur si leur terminal était corrompu, même si cela entraînait une fuite de données professionnelles. Ils sont par ailleurs 40% en Europe, 41% au Moyen-Orient et 36% en Asie à affirmer qu’ils ne signaleraient pas immédiatement une fuite de données.

Perception négative

Cette réticence s’explique par la perception négative que les salariés ont du service informatique de leur entreprise. Ils s’inquiètent plus particulièrement de ce que le personnel informatique pourrait faire de leur terminal et des données qu’il contient. 25% des salariés européens interrogés, 31% au Moyen-Orient et 45% aux Etats-Unis sont inquiets à l’idée que le personnel informatique accède à leurs données personnelles, et ils sont 18% en Europe et 26% au Moyen-Orient à craindre que leur service informatique ne fouille dans leurs données privées s’ils lui confiaient leur terminal.

Lorsqu’on leur demande comment elles réagiraient si le personnel informatique de l’entreprise accédait à leurs données personnelles, près de la moitié des personnes interrogées en Europe et au Moyen-Orient répondent qu’elles seraient en colère, tandis qu’elles seraient 41% en Europe, 47% au Moyen-Orient et 46% aux Etats-Unis à percevoir cela comme une violation.

Dans :Chiffres clé, France, Infrastructure - Réseaux, International Tags: 

Sur le même thème :

Aruba Networks / Arnaud Le Hung nommé directeur marketing Europe du Sud et Afrique Aruba Networks / Arnaud Le Hung nommé directeur marketing Europe du Sud et Afrique
Génération mobile : 62% des juniors possèdent au moins trois appareils connectés Génération mobile : 62% des juniors possèdent au moins trois appareils connectés
57% des consommateurs des pays développés possèdent au moins 3 terminaux connectés. 57% des consommateurs des pays développés possèdent au moins 3 terminaux connectés.
Aruba Networks / Wolfram Fischer nommé vice-président EMEA Aruba Networks / Wolfram Fischer nommé vice-président EMEA

Laisser une réponse

Submit Comment

© 2019 IT Pro News. Tous droits réservés. XHTML / CSS Valide.
Fièrement propulsé par Theme Junkie.