Bornes Wi-fi: la France largement en tête devant les Etats-Unis

Selon une étude mondiale de Maravedis Rethink, commanditée par l’opérateur international de mobilité  iPass, l’Europe reste le numéro un mondial des bornes wi-Fi publiques. Et la France caracole en tête.   Il ressort  que l’Hexagone est actuellement le « pays du Wi-Fi », donc le pays comptant le plus de hotspots installés par personne, avec un total de 13 millions de bornes en fonction. En deuxième et troisième position, se rangent les États-Unis et le Royaume-Uni.
A elle seule, l’Europe est le « continent du Wi-Fi » avec 50 % du parc Wi-Fi mondial en 2014.

La donne va beaucoup changer dans les 4 ans à venir. Actuellement, dans le monde, on compte 22,7 millions de bornes Wi-Fi permettant une itinérance entre les différents fournisseurs de réseau actuels. Ce nombre dépassera 289 millions en 2018.

Mieux que la 4G

S’agissant des bornes publiques, leur nombre  dans le monde dépassera alors les 340 millions, soit près d’une borne Wi-Fi pour 20 personnes en 2018 (contre 1 pour 150 personnes aujourd’hui).
Dans quatre ans, les Etats-Unis seront passés en tête, et la Chine dépassera la France pour accéder à la deuxième place. Et l’Asie aura détrôné l’Europe.

Les hotspots wifi, un vaste réseau mondial. Source: iPass

Les hotspots wifi, un vaste réseau mondial. Source: iPass

«La première génération du Wi-Fi. Le Wi-Fi séduit à nouveau, il est considéré comme un service essentiel, comme l’eau ou l’électricité », explique Evan Kaplan, président-directeur général d’iPass. « La plupart des appareils que nous utilisons sont des périphériques Wi-Fi. Et même sur les téléphones 4G les plus perfectionnés, 78 % des données passent par le Wi-Fi ».

Des bornes dans les avions, les trains,,,

Le Wi-Fi sera de plus en plus nomade : en 2018, il sera disponible dans 60 % des avions (contre 16% actuellement) et dans 11 % des trains (contre 3 % en 2014)
Chez les particuliers, le nombre de bornes privées sera presque multiplié par 10, passant de 40 millions en 2014 à plus de 325 millions en 2018.
« Les opérateurs de ligne fixe, dont les câbles [ou la fibre] souterrains proposent une large bande et un très haut débit, transforment les particuliers en fournisseurs de bornes pour leur communauté, au rythme de 1 par seconde.
Et face à la 3G et à la 4G, limitées en capacité, le Wi-Fi occupera le devant de la scène. «Les chefs d’entreprise considèrent le Wi-Ficomme le facteur qui leur permet de se démarquer et d’innover », précise Peter White, codirigeant de Maravedis Rethink.

Google et Facebook  vont occuper la scène

L’étude montre également que le Wi-Fi rebat les cartes dans le secteur des télécommunications. «50 % des bornes commerciales sont contrôlées par des marques dont les télécommunications ne sont pas le coeur de métier. Il y a quelques années, on ne comptait que quelques fournisseurs de Wi-Fi. Aujourd’hui, ils sont plusieurs millions. Contrairement au monde cellulaire très réglementé, le Wi-Fi est organique, émergent et créateur d’activité. Ce marché n’étant pas régulé, tout le monde peut facilement déployer son réseau. C’est pourquoi nous assistons à un transfert du pouvoir des opérateurs traditionnels vers certains acteurs économiques, comme les cafés, les hôteliers et les grandes enseignes qui prennent position sur le marché du Wi-Fi. »
« Un réseau Wi-Fi mondial, désorganisé et fragmenté, est en train d’apparaître. Le défi est double : il doit être facilement accessible aux consommateurs et facilement monétisable pour les fournisseurs. C’est là où les fournisseurs de plateforme, tels que Facebook et Google, entrent en jeu. Ils peuvent contribuer à ce que ces nouveaux fournisseurs de Wi-Fi soient payés en monnaies exploitables : espèces, publicité ou données utilisateur », renchérit I. Kaplan. « Il y a à peine 10 ans, bon nombre d’entreprises sous-utilisaient leurs actifs en ligne avant l’émergence de Google AdSense. Aujourd’hui, elles en tirent des revenus substantiels. »

Dans :Chiffres clé, Infrastructure - Réseaux, International

Sur le même thème :

MobiPrint 3:  un smartphone à programmer (Java) pour applis à trouver… MobiPrint 3: un smartphone à programmer (Java) pour applis à trouver…
VDC d’Interoute :  IaaS et réelle continuité d’activité Cloud ? VDC d’Interoute : IaaS et réelle continuité d’activité Cloud ?
Stéphane Hauray (AppSense): 7 questions avant de migrer Windows Server 2003 Stéphane Hauray (AppSense): 7 questions avant de migrer Windows Server 2003
Dell, numéro 2 des serveurs X86, accroît ses ventes de PC de 10% Dell, numéro 2 des serveurs X86, accroît ses ventes de PC de 10%

Laisser une réponse

Submit Comment

© 4120 IT Pro News. Tous droits réservés. XHTML / CSS Valide.
Fièrement propulsé par Theme Junkie.